Le prêt à taux zéro (PTZ) prolongé

Le prêt à taux zéro (PTZ), qui devait s'arrêter fin 2022, est maintenu avec les mêmes conditions jusqu'à fin 2023 ! Cette annonce a été faite par la ministre du Logement Emmanuelle Wargon, le 6 octobre 2021. 

Comment fonctionne le Prêt à Taux Zéro (PTZ) ?

Le Prêt à Taux Zéro (PTZ) est un prêt dont les intérêts sont pris en charge par l’État. D’une durée de 20 à 25 ans, il peut être différé de 5 à 15 ans selon des critères de revenus, de localisation du bien et du nombre d’occupants du logement. Cette période de différé vous permet de rembourser votre prêt bancaire principal avant d’y ajouter les mensualités de votre PTZ.

Il ne faut pas confondre le PTZ avec son cousin, l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ). Ce dernier a vocation à financer les travaux d'amélioration de la performance énergétique dans le logement. Outre son objet, l’éco-PTZ présente trois différences principales avec le PTZ :

  • L’éco-PTZ est attribué sans condition de ressources.
  • Il peut être utilisé de partout sur le territoire, sans zonage spécifique.
  • Il ne bénéficie pas de différé de remboursement.

Bon à savoir

Il est possible de cumuler l’éco-PTZ avec d’autres aides telles que la TVA à taux réduit (5,5%), les aides des collectivités locales, les certificats d’économies d’énergie (CEE), le chèque énergie ou encore l’exonération de taxe foncière proposée par certaines collectivités.

Qui peut bénéficier du Prêt à Taux Zéro ?

Le Prêt à Taux Zéro est fait pour vous si vous achetez un logement pour la première fois, ou si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des deux dernières années. S’y ajoutent des conditions de ressources, avec un plafond fixé par l’État qui varie en fonction de la localisation de votre bien et de la composition de votre foyer.

Quel est le zonage du PTZ ?

Le PTZ peut financer une quote-part du coût total de l’opération hors frais de notaire. Cette quote-part varie en fonction de la localisation du bien :

  • En zone A, A bis et B1 : 40%
  • En zone B2 et C : 40% pour les logements anciens 20% pour les logements neufs.

Où obtenir un PTZ ?

Les banques qui ont signé une convention avec l'État peuvent accorder un PTZ. Rapprochez-vous de votre conseiller bancaire pour connaître dans le détail les critères d’éligibilité et élaborer une ou plusieurs hypothèses d’emprunt (PTZ et prêt immobilier classique).

Vous pouvez aussi effectuer une simulation de votre PTZ directement en ligne

Bon à savoir

Si vous avez bénéficié d’un PTZ et revendez votre résidence principale, vous avez la possibilité de demander à votre établissement bancaire le transfert de votre prêt à taux zéro pour financer votre prochain achat.

Qu’est-ce qui change à partir de 2022 ?

Le gouvernement a finalement choisi de renoncer à son projet initial, qui était d’adapter le PTZ aux ressources des ménages. Cela ne veut pas dire pour autant que le dispositif sera totalement stable à compter du 1er janvier 2022.

C’est une nouveauté : le PTZ va désormais intégrer des critères de qualité des logements. Un décret publié fin 2021 devrait préciser ces critères.

Notre offre

Prêt à taux zéro

Financez le premier achat de votre résidence principale avec le PTZ

Prêt à taux zéro

"Articles à caractère informatif et publicitaire. Les informations fournies par LCL proviennent de sources dignes de foi mais ne sauraient entraîner sa responsabilité en cas d'inexactitude."

© Uni-médias - 2021