Un peu de rangement ne fait pas de mal

Mettez-vous à la place de vos futurs acheteurs : quand ils vont visiter votre logement, ils vont avoir besoin de s’y projeter. Là une bibliothèque, ici un canapé…

Essayez de faire place nette en déménageant quelques meubles et en vidant un peu les placards. Profitez-en pour trier et vous débarrasser de ce que vous n’utilisez plus : ce sera toujours cela de gagné quand vous devrez déménager !

Un coup de fraîcheur un peu partout

Ce carrelage de salle de bain est peut-être un peu vieillot : courez au magasin de bricolage le plus proche, vous y trouverez des peintures spéciales qui permettent de donner une deuxième jeunesse à votre salle d’eau.

De la même manière, retirez la moquette hors d’âge, surtout si elle recouvre un beau plancher. L’idée est de donner une impression de neuf et de propre, même si votre maison est plus que centenaire !

Bricolage à tous les étages

Poursuivez par tout ce qui ne fonctionne plus trop chez vous : une fenêtre qui ferme mal, une prise électrique cassée, un robinet qui fuit… Armé d’un tournevis, d’un rabot ou d’un marteau, vous pouvez réparer vous-même à peu de frais pas mal de choses.

Là encore, il s’agit de rassurer les futurs acquéreurs en leur démontrant que le bien est régulièrement entretenu.

En panne d’idée ? Vite, du home staging !

Depuis quelques années, des professionnels de la décoration proposent des prestations de remise à niveau des intérieurs avant une vente. Baptisée home staging, cette prestation va du simple conseil (500 à 1000 euros) à l’accompagnement d’un chantier de rénovation (tarif sur devis).

Avant de dépenser trop d’argent dans le home staging, sachez que certains prestataires peuvent « adoucir » la note en négociant avec l’agent immobilier une baisse de leur commission : si le bien se vend vite, tout le monde est alors gagnant !

Tout refaire du sol au plafond

Si votre bien est vraiment défraîchi, il faut sérieusement envisager de faire quelques travaux. Ainsi, une chaudière hors d’âge et capricieuse doit être changée, ou des tuiles cassées sont à remplacer.

Certes, vous ne pourrez pas répercuter le montant de ces rénovations sur le prix de la vente. Mais c’est pour vous la garantie que votre logement se vendra bien plus vite que s’il était présenté en l’état.

Attention au prix demandé !

Certes, votre logement est vraiment très agréable à vivre ! Mais restez objectif au moment de déterminer son prix de vente.

Jetez un œil sur la base de données cadastrale mise en ligne par les services de l’État, pour connaître le montant des dernières transactions réalisées à côté de chez vous.

Faites également appel à des professionnels (agent immobilier, notaire) pour réaliser une estimation au juste prix de votre bien. Gardez à l’idée qu’il est plus rentable de vendre vite et bien votre logement que de le garder avec l’hypothétique espoir de le vendre plus cher que ce qu’il vaut vraiment...

Pour aller plus loin :

Notre offre

Prêt relais

Bonne affaire, coup de cœur... Vous avez trouvé votre nouveau logement avant que l'ancien ne soit vendu ? Achetez-le sans attendre : le Prêt Relais LCL pallie le décalage de trésorerie.

Prêt relais

Avertissement : Les informations fournies par LCL proviennent de sources dignes de foi mais ne sauraient entraîner sa responsabilité en cas d'inexactitude.