Des disparités selon les villes et les types de bien

Sans surprise, un studio situé au cœur de Paris se vend bien plus vite qu’une maison dans une zone rurale dans les Vosges. Si l’emplacement reste le critère numéro un de l’attractivité d’un bien, les professionnels de l’immobilier sont unanimes pour dire qu’un logement évalué à son juste prix permet d’optimiser les délais de vente.

SeLoger.com a compilé les chiffres des ventes réalisées en 2018 sur le territoire français et révèle les biens qui se vendent vite et bien.

Seulement 74 jours pour vendre un studio

Les petites surfaces ont toujours la cote. Souvent situés en centre-ville, les studios se vendent facilement, avec une rentabilité élevée par rapport à l’investissement initial. Comptez seulement 37 jours pour trouver acquéreur à Paris contre une bonne centaine à Grenoble. La moyenne nationale tourne autour de 74 jours.

Les T2 très prisés, mais pas partout

Particulièrement bien adaptés à la vie d’un jeune couple, les T2 sont très recherchés dans des villes comme Paris (35 jours pour vendre un T2 dans la capitale), Rennes (42 jours), Villeurbanne (51 jours) ou encore Lyon (52 jours). Paradoxalement, les villes du Sud sont à la traine du classement, avec Nîmes (109 jours), Nice (111 jours) et Toulon (113 jours).

T3 et T4 : la façade Ouest se distingue

En dehors de Paris (33 jours), de Lyon (52 jours) ou encore Strasbourg (47 jours), ce sont dans les villes de la grande façade Ouest de la France que vous espérez vendre votre T3 ou votre T4 dans les meilleurs délais. Ainsi, Toulouse (46 jours), Rennes (50 jours) et Nantes (54 jours) se distinguent. La ville du Havre fait exception avec un délai moyen constaté de 121 jours pour un 4 pièces…

T5 : la rareté de l’offre paye

Les grandes familles peinent à trouver des logements de 5 pièces et plus en ville. Cette offre limitée joue naturellement en faveur des délais de vente. Les T5 affichent d’ailleurs la meilleure moyenne nationale : 66 jours pour vendre un logement de ce type. Parmi les bons élèves, paris bien sûr (39 jours), Bordeaux et Toulouse au coude à coude (48 et 49 jours), et plus loin dans le classement Strasbourg (61 jours) et Lyon (63 jours).

Pour aller plus loin :

Notre offre

Prêt relais

Bonne affaire, coup de cœur... Vous avez trouvé votre nouveau logement avant que l'ancien ne soit vendu ? Achetez-le sans attendre : le Prêt Relais LCL pallie le décalage de trésorerie.

Prêt relais

Avertissement : Les informations fournies par LCL proviennent de sources dignes de foi mais ne sauraient entraîner sa responsabilité en cas d'inexactitude.