C’est le moment de vous remettre au vélo ! Entre le dispositif coup de pouce vélo, qui permet de remettre en état votre petite reine à peu de frais et les primes allouées par certaines collectivités pour l’achat d’un vélo à assistance électrique (VAE), vous n’avez plus beaucoup d’excuses pour retarder votre premier coup de pédale.

Une prime qui pourrait représenter la moitié du prix d’un VAE

Cerise sur le gâteau, une mesure votée le 9 avril dernier par les députés dans le cadre de la loi Climat et Résilience, ouvre la possibilité de bénéficier de la prime à la conversion lors de l’achat d’un VAE - un dispositif jusque-là réservé aux voitures, motos et scooters électriques.

Concrètement, si vous décidez de mettre au rebut votre voiture hors d’âge pour la remplacer par un VAE, vous recevrez une aide financière substantielle. Si son montant n’a pas encore été dévoilé, il pourrait toutefois représenter 40 à 50 % du prix d’un VAE, estimé en moyenne autour de 2000 euros en 2020 par l’Union sport et cycle. Soit une prime de l’ordre de 1000 euros au bas mot !

Il est même prévu un bonus supplémentaire pour les vélos cargos, dont le prix de vente flirte parfois avec celui d’une automobile citadine, certes d’occasion…

Le vélo électrique représente pratiquement la moitié des ventes en 2019

Ces nouvelles dispositions devraient donner un nouveau coup d’accélérateur à un marché du cycle en pleine forme. Toujours selon la synthèse annuelle de l’Union sport et cycle, la filière, qui compte 1400 entreprises, a vu son chiffre d’affaires bondir en 2019 de 10 %.

Si en volume, il se vend moins de vélos (- 2% par rapport à 2018), la part croissante du VAE permet de se rattraper sur le prix unitaire (1749 euros en moyenne), qui s’envole de 10 %.

Notre offre

Prêt Vélo électrique

Le Prêt Personnel Mobilité Verte LCL finance l’acquisition de votre vélo électrique pour rouler écolo.

Prêt Vélo électrique

"Articles à caractère informatif et publicitaire. Les informations fournies par LCL proviennent de sources dignes de foi mais ne sauraient entraîner sa responsabilité en cas d'inexactitude."