Après deux mois de confinement, l’activité reprend petit à petit. Travail, école, courses : les Français recommencent à se déplacer. Mais pour beaucoup, les transports en commun sont une source d’anxiété.

Le gouvernement l’a bien compris et souhaite encourager la pratique du vélo. C’est dans cet esprit qu’une prime spéciale vélo a été créée.

Une prime vélo pour quoi faire ?

Un budget global de 20 millions d’euros a été débloqué par le ministère de la Transition écologique et solidaire pour mettre en place une aide aux cyclistes et aux professionnels.

Ainsi, depuis le 11 mai, vous pouvez faire réparer votre vélo dans l’une des boutiques affiliées au dispositif Coup de Pouce Vélo, jusqu’à un montant de 50 € hors taxes.

Comment obtenir la prime coup de pouce vélo ?

  1. Rendez-vous sur le site CoupdePouceVelo.fr
  2. Sélectionnez l’option « Je suis un particulier » puis « Je souhaite réparer mon vélo ».
  3. Trouvez un réparateur labellisé à proximité de chez vous via le moteur de recherche. Vous pouvez également vous pré-inscrire pour gagner du temps avant de prendre rendez-vous.
  4. Amenez votre vélo lors du rendez-vous convenu avec le réparateur, afin que celui-ci puisse faire un état des réparations à effectuer.
  5. Le réparateur établit alors un devis qui récapitule les réparations nécessaires, leur montant et celui de la réduction. Si le total dû hors TVA est inférieur ou égal à 50 €, vous ne réglerez que la taxe sur la valeur ajoutée (TVA), de 20 % du prix hors taxes. Si le total dépasse 50 € hors TVA, une réduction de 50 € sera pratiquée sur votre facture.

A noter :

Le dispositif Coup de Pouce Vélo s’achèvera le 31 décembre 2020, et reste limité à une personne pour des réparations effectuées en une fois.

Pas de vélo ? C’est le moment de vous équiper

Plusieurs collectivités locales ont mis en place des systèmes de primes à l’achat, qui peuvent atteindre 600 € selon les cas. Renseignez-vous auprès de votre mairie, votre département ou votre région pour en profiter et commencer à pédaler !

Pour en savoir plus consultez notre article : Comment bénéficier du bonus pour l'achat d'un vélo électrique ?

De nouveaux aménagements pour faire plus de place au vélo

La crise sanitaire est l’occasion pour certaines collectivités d’accélérer leurs plans d’aménagement de l’espace urbain au profit du vélo. Pistes cyclables, parcs de stationnement : les villes multiplient les initiatives.

Paris : 50 km de rues réservés aux vélos

A Paris, les voitures cèdent progressivement la place aux bicyclettes. Outre des axes emblématiques comme la rue de Rivoli ou le boulevard Saint-Michel, le long desquels des pistes cyclables provisoires ont été tracées, près de 50 km de rues vont être entièrement réservées aux vélos.

Lyon : 77 km de pistes cyclables supplémentaires

A la date du 3 juin 2020, ce sont 77 km de pistes cyclables supplémentaires qui vont permettre de circuler à vélo en toute sécurité à Lyon et sa proche banlieue. La ville déploie également un plan de soutien aux associations qui proposent des services de réparation de vélos ou de formation à la pratique de la bicyclette.

Montpellier : priorité à la petite reine

Outre un réseau de tramway toujours plus étendu, la ville de Montpellier fait une place plus grande aux transports alternatifs comme le vélo, avec la création d’une dizaine de kilomètres de pistes cyclables provisoires pour rejoindre le cœur de la cité.

Notre offre

Prêt Vélo 0% TAEG Fixe

Le Prêt Personnel finance l’acquisition de votre Vélo, vélo électrique, trottinette électrique, hoverboard, gyropode...

Prêt Vélo 0%

Exemple : pour un prêt personnel(1) de 1500 € et d’une durée de 12 mois avec première échéance à 1 mois.

Au Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0% (taux débiteur fixe de 0%)(2), vous remboursez 12 échéances de 125 €, soit un montant total dû de 1500 € (dont 0€ d'intérêts, hors assurance facultative, frais de dossier offerts). Le coût standard de l'assurance facultative(3), calculé sur la base des garanties Décès Perte Totale et Irréversible d'Autonomie et Arrêt de Travail pour un emprunteur seul, est de 1,04€ par mois, qui s'ajoute à l'échéance de remboursement du crédit (si vous y avez adhéré). Le montant total dû au titre de l'assurance sur la durée totale du prêt sera de 12,48€ pour un Taux Annuel Effectif de l'Assurance (TAEA) de 1,54%.