La prime à la conversion est maintenue jusqu'au 1er Juillet 2022

Destinée aux acheteurs de véhicules moins polluants, la prime à la conversion a évolué depuis du 1er juillet 2021. La Prime qui devait être réduite au 31 décembre 2021, est maintenue au même niveau jusqu'au 1er Juillet 2022. Voici ce que vous devez savoir :

Pourquoi une prime à la conversion ?

La prime à la conversion a pour but d’accompagner les automobilistes qui souhaitent échanger leur vieille voiture contre un nouveau véhicule, moins polluant. L’accès à ce dispositif est donc conditionné par la mise à la casse d’un ancien véhicule thermique (essence ou diesel).

Il est possible d’en bénéficier en cas d’achat ou de location.

Les conditions pour bénéficier de la prime à la conversion :

- Les émissions de CO2 du véhicule ne doivent pas dépasser 20g/km pour les voitures électriques, 50g/km pour les véhicule hybride rechargeable et 132g/km pour les véhicules thermiques, 137g/km pour les véhicules d’occasion)
- Le montant d'achat du véhicule est plafonnée à 60 000€
- Le revenu fiscal de référence doit être inférieur ou égal à 13 489€ par part.

Quelles sont les voitures éligibles à la prime à la conversion ?

Pour être éligible à la prime à la conversion, vous devez être propriétaire depuis au moins un an d’un véhicule ancienne génération immatriculé en France. Cela peut être une voiture ou une fourgonnette . Le poids total autorisé en charge (PTAC) doit être inférieur à 3,5 tonnes.

  • Si c’est un véhicule à essence, sa première immatriculation doit avoir été faite avant janvier 2006.
  • Pour un diesel, la première immatriculation doit remonter avant janvier 2011 .
À noter

La prime à la conversion peut aussi être versée pour l’acquisition d’une camionnette, d’un deux-roues, d’un tricycle ou d’un quadricycle. Le montant est de 80 % du prix d'achat dans la limite de 5 000 € selon conditions d’éligibilités.

Quel est le montant de la prime à la conversion ?

Le montant de la prime à la conversion dépend de nombreux critères et, en particulier, de votre situation fiscale.

Montant de la prime à la conversion pour un véhicule électrique

Trois conditions doivent être respectées pour toucher la totalité de la prime :

  • Avoir un revenu fiscal de référence par part inférieur à 6 300 €
  • Faire plus de 12 000 km par an avec son véhicule personnel pour son travail
  • Habiter à plus de 30 km de son lieu de travail.

Si toutes ces conditions sont réunies, la prime atteint 5 000 €. Dans le cas contraire, la prime est de 2 500 €. Dans tous les cas, l’autonomie du véhicule doit être supérieure à 50 km.

Montant de la prime à la conversion pour un véhicule hybride rechargeable

Les conditions sont les mêmes que pour un véhicule électrique, sauf concernant l’autonomie :

  • Pour un véhicule dont l’autonomie est supérieure à 50 km, la prime est de 5 000 € (ou 2 500 € si les conditions ne sont pas réunies).
  • Pour un véhicule dont l’autonomie est inférieure ou égale de 50 km, la prime est de 3 000 € (ou 1 500 € si les conditions ne sont pas réunies).

Montant de la prime à la conversion pour un véhicule thermique

Les conditions et montants sont les mêmes que pour un véhicule hybride rechargeable, à ceci près que la condition d’autonomie ne s’applique bien évidemment pas.

Pour savoir si vous êtes éligible et combien vous pouvez percevoir, le gouvernement a mis en place un simulateur officiel.

Surprime zone à faible émission mobilité (ZFE)

Depuis juin 2020, vous bénéficiez d'une surprime si vous habitez ou travaillez dans une zone à faible émission mobilité (ZFE) et que votre collectivité territoriale vous a versé une aide pour acheter ou louer un véhicule propre. Le montant de la surprime est identique à l'aide versée par la collectivité territoriale, dans la limite de 1 000 €.

La prime à la conversion et le bonus écologique : des aides cumulatives

L’achat d’un véhicule électrique neuf ouvre droit à un bonus écologique de 6 000 €, qui peut s’ajouter à la prime à la conversion. Selon votre situation, le montant cumulé de ces deux aides peut donc atteindre 11 000 € pour une voiture particulière électrique neuve neuve dont le prix d’achat ne dépasse pas 45 000 €.

Si le prix d’achat est compris entre 45 000 et 60 000 €, le montant des deux aides cumulées est de 7 000 €.

Pour aller plus loin :

Notre offre

Prêt Mobilité Verte

Le Prêt Personnel Mobilité Verte finance l’acquisition de votre véhicule dit "vert" : neuf ou d'occasion, vélo ou voiture, électrique ou hybride ou même à faible émission de CO2.

Prêt Mobilité Verte

Uni Média 2021
Maj 07/2021