En orientant l’investissement vers les entreprises les plus vertueuses de leur secteur ou en finançant des projets contributeurs à la réduction des émissions de CO2, les banques participent à la lutte contre le réchauffement climatique.

Dans le même temps, les gestionnaires d’actifs les plus sensibles aux enjeux environnementaux et sociétaux, au premier rang desquels Amundi, ont largement intégré les critères ESG dans la gestion de leurs fonds. Ce mouvement a d’ores et déjà incité de nombreuses entreprises à adopter des standards plus élevés en matière sociale, environnementale et de gouvernance.

Pour autant, l’exigence de nos clients patrimoniaux qui souhaiteraient contribuer plus fortement à la lutte contre le réchauffement climatique aux travers de leurs placements reste encore à satisfaire. Il y a donc nécessite d’aller encore plus loin :

  • Plus loin dans la diversification des actifs et des allocations,
  • Plus loin dans l’innovation,
  • Plus loin dans l’efficacité climatique,
  • Plus loin dans la transparence et la certification.

« LCL Placements Impact Climat » la première gamme complète d’épargne climatique

Face à l’urgence climatique, le domaine de l’épargne patrimoniale ne saurat être exonéré de sa responsabilité : le développement de véhicules d’investissement dans la lutte contre le réchauffement climatique est non seulement une possibilité technique mais aussi une demande de nos clients. C’est la raison pour laquelle LCL a conçu le programme « Impact climat avec LCL », qui, à terme, a vocation à réunir tous les services bancaires dès lors qu’ils œuvrent effectivement à la préservation du climat.

Premier pilier de ce programme, l’épargne climatique est la réponse à la demande d’implication personnelle de nos clients dans la lutte contre le réchauffement climatique à travers la mobilisation de leur patrimoine. Dans cet esprit, nous avons construit une gamme de placements destinés à nos clients Banque Privée et Gestion de Fortune, « LCL Placements Impact Climat », intégrant les deux grands leviers permettant d’agir concrètement.

Le premier est la réduction des émissions de CO2. Cela passe par la sensibilisation des agents économiques à leur comportement, un avantage donné aux solutions ou acteurs apparaissant comme les plus économes et des actions en faveur des économies d’énergies et de la transition énergétique. Ce type d’actions est absolument nécessaire mais demeure insuffisant pour inverser fortement et rapidement la courbe de croissance des émissions de CO2.

La neutralisation ou la compensation des émissions de CO2, y compris résiduelles, par des solutions de capture, de stockage ou de transformation de ce CO2 constitue le second levier de la lutte contre le réchauffement climatique et prend utilement le relais du premier. La photosynthèse reste le moyen le plus simple, le plus naturel et le plus capacitaire pour capter le CO2. C’est la raison pour laquelle, la préservation de grands espaces « verts » agissant comme les poumons de la Planète, constitue une des solutions les plus efficaces à privilégier. La combinaison de ces deux leviers rend possible la composition d’un portefeuille neutralité carbone, à la hauteur des exigences de notre clientèle patrimoniale.

Originalité de cette gamme d’épargne climatique

L’originalité profonde de l’offre d’épargne climatique de LCL tient à la variété des actifs sous-jacents proposés aux investisseurs.

Avec « LCL Placements Impact Climat », LCL a conçu une gamme complète de placements dédiés à la lutte contre le réchauffement climatique : fonds actions, fonds mixtes actions-obligations, produits structurés, immobilier, infrastructures, private equity.

Tous les supports d’investissements y privilégient activement la réduction des émissions de CO2 et/ou intègrent un mécanisme de compensation des émissions résiduelles de CO2.

Se trouve ainsi constitué un univers d’investissement multi-asset, qui permettra à nos clients une allocation de leur patrimoine largement investie sur des supports actifs dans la lutte contre le réchauffement climatique. Nos clients pourront, par exemple, financer directement des centrales solaires ou bien encore investir dans la première SCPI du marché à intégrer une démarche de développement environnemental.

Cette gamme constitue une innovation majeure sur le marché de la banque patrimoniale et un instrument prometteur de lutte contre le réchauffement climatique.