Les encours de crédits poursuivent leur progression (+5,8% par rapport à mars 2017) mais cette évolution tend à ralentir par rapport au trimestre précédent (+8,4% sur un an à fin décembre 2017) principalement sur l’Habitat (+4,7% contre +7,4% à fin décembre 2017). L’activité sur le segment des entreprises et professionnels reste soutenue se traduisant par des progressions d’encours respectives de +9,1% et +8% sur un an. Enfin, les encours de crédits à la consommation continuent de progresser de +3,5% sur la même période.

De la même façon, les encours de collecte totale progressent, de +2,7% sur un an, tirés principalement par les dépôts à vue (+10,4% par rapport à mars 2017), la collecte hors-bilan subissant un effet marché défavorable sur ce trimestre.

Globalement les taux d’équipement de la clientèle progressent de manière constante avec respectivement sur le trimestre +0,4 pt sur les assurances de biens, +0,3 pt sur les assurances de personnes, et +0,3 pt en prévoyance. Parallèlement, le parc de cartes haut de gamme est en hausse de +4,7% sur 1 an.

Le résultat net part du Groupe sous-jacent du 1er trimestre 2018 s’établit à 106 millions d’euros, en baisse de  24,7% par rapport au 1er trimestre 2017.

Le produit net bancaire du trimestre (PNB) atteint 858 millions d’euros, en baisse de -5,0% par rapport au 1er trimestre 2017. Cette variation s’explique notamment par la baisse du volume des renégociations et de remboursements anticipés par rapport au 1er trimestre 2017, source de moindres commissions (5M€ contre 46 M€ au 1er trimestre 2017). Retraité de cet impact, le produit net bancaire est quasi stable à -0,6% par rapport au 1er trimestre 2017 avec une marge nette d’intérêt toujours contrainte par l’environnement de taux bas (-8% sur un an). Parallèlement, les commissions affichent une progression de +7,9% par rapport au 1er trimestre 2017, avec une hausse sur l’ensemble des compartiments, ce qui permet de contenir la baisse du PNB.

Les charges d’exploitation (y compris FRU) s’élèvent à 639 millions d’euros, en baisse de -0,8% par rapport au 1er trimestre 2017.

Le coût du risque s’élève à -51 millions d’euros, en hausse de +4,5% par rapport au 1er trimestre 2017, en ligne avec la croissance des encours de crédit et toujours à un niveau faible. Le coût du risque sur encours demeure à un niveau contenu de 16 points de base.

Au total, dans un contexte de pression continue sur la marge nette d’intérêt et se comparant à une base très élevée au 1er trimestre 2017, LCL affiche des performances financières soutenues par la maîtrise des charges et la croissance continue des commissions liées à l’équipement (services, assurances) de nos clients.

Télécharger le communiqué de presse "Résultats 1er trimestre 2018" du Groupe Crédit Agricole.

Accéder à l'intégralité des documents liés aux "Résultats 1er trimestre 2017" Groupe Crédit Agricole

Contacts presse Julie TERZULLI Brigitte NEIGE Abonnement clients