Au premier trimestre 2019, le résultat net sous-jacent s’élève à 130 millions d’euros, en croissance de 17% par rapport au premier trimestre 2018, grâce à la bonne résistance du produit net bancaire (PNB) et une maîtrise continue des charges et du coût du risque.

Le PNB sous-jacent s’établit à 869 millions d’euros, en hausse de 1% par rapport au premier trimestre 2018. Les revenus d’intérêt progressent de 8% par rapport au premier trimestre 2018 grâce notamment au développement de l’ensemble des crédits qui permet de compenser la pression sur les taux d’intérêts et à des charges de gestion financière bien orientées. Les commissions affichent une baisse de 6% liée notamment à un environnement boursier qui reste peu propice aux rotations de portefeuille et favorise l’attentisme des épargnants.

Les charges d’exploitation atteignent 624 millions d’euros et poursuivent leur baisse, soit -2% par rapport au premier trimestre 2018, notamment sur les frais de personnel et les dépenses externes.

Le coefficient d’exploitation sous-jacent s’élève à 71,7%, en amélioration de 2,7 points.

Le coût du risque est en baisse de 12% par rapport au premier trimestre 2018, grâce à une amélioration de la qualité du portefeuille de crédit. Le coût du risque sur encours est quasi-stable sur un an, à 17 points de base (moyenne sur quatre trimestres glissants) contre 16 points de base au premier trimestre 2018.

En savoir + : consulter le communiqué de presse des Résultats financiers du Groupe Crédit Agricole.