close menu icon
chat iconlock icon

Tour de France 2017 : Embrun / Salon-De-Provence

Vendredi 21 juillet - Edvald Boasson Hagen remporte sa troisième victoire d'étape sur le Tour de France. Le classement Maillot jaune LCL reste inchangé à la veille d'un contre-la-montre déterminant.

Résumé de l'étape 19

La revanche d'Edvald Boasson Hagen

Battu d'un rien par Marcel Kittel lors de la septième étape, Edvald Boasson Hagen prend sa revanche à Salon de Provence. Membre d'une échappée qui ralliera l'arrivée avec dix minutes d'avance sur un peloton en roue libre, le Norvégien trompe ses huit derniers compagnons d'échappée à 3 kilomètres de l'arrivée. Suivi par Nikias Arndt, il prend à droite d'un rond-point tandis que les autres optent pour la gauche. Les deux sprinters sortent avec suffisamment d'avance pour espérer se disputer la victoire. Mais, dès son premier relais, l'Allemand ne peut pas rester dans la roue de son adversaire. Pas de doute cette fois-ci. Edvald Boasson Hagen coupe la ligne avec 5 secondes d'avance sur son poursuivant. C'est suffisant pour savourer sa 3ème victoire sur le Tour de France.

Classement général

Bon à savoir

Barguil aux pois, Matthews aux points

Depuis l'étape qu'il a remportée au sommet de l'Izoard, Warren Barguil est assuré de remporter le classement de la montagne. Son coéquipier, Michael Matthews ne peut également plus être rejoint au classement par points. Les deux compagnons de chambrée doivent toutefois couper la ligne d'arrivée sur les Champs-Élysées avant d'être déclaré définitivement vainqueurs de leurs classements distinctifs.

Le point Maillot Jaune LCL

Le contre-la-montre de tous les dangers

Comme on pouvait s'y attendre, les leaders du classement général sont restés sagement dans un peloton en balade sur les routes de Provence.
Le contre-la-montre de Marseille va être déterminant pour l'ordre du trio de tête sur le podium. Avec 29 secondes d'écart entre le premier et le troisième, rien n'est joué d'avance. Sur le papier, Christopher Froome est supérieur à ses adversaires dans l'exercice. Mais son avance n'est pas encore assez confortable pour être assuré de gagner son quatrième Tour de France. Les multiples ennuis mécaniques rencontrés durant ces trois semaines ne sont pas pour le rassurer. Rigoberto Uran a quelques bonnes références en contre-la-montre. Il a les moyens de remonter sur la deuxième marche du podium. La première ne lui est pas complètement inaccessible non plus. Jamais mis en difficulté par Christopher Froome en montagne, Romain Bardet progresse de Tour en Tour. Quelque soit sa place à l'arrivée, il aura donné le meilleur de lui-même et n'aura rien à regretter. Sauf concours de circonstances, Mikel Landa et Fabio Aru paraissent trop loin pour monter sur le podium.

L'étape du jour

Sous le regard de la Bonne Mère

Le deuxième et dernier contre-la-montre du Tour de France 2017 propose un parcours majoritairement plat. La montée vers la Basilique Notre-Dame de la Garde présente toutefois un passage délicat à négocier. Il va falloir jouer du dérailleur sans dérailler. Favoris déçus lors du premier contre-la-montre à Düsseldorf, Tony Martin et Primoz Roglic ont une nouvel chance pour s'illustrer. Déjà vainqueur sur la 17ème étape, le Slovène a montré sa bonne condition. Mais les regards seront braqués sur les trois premiers du classement général. En spécialiste, Christopher Froome a tout à gagner en remportant une victoire d'étape qui lui échappe depuis le départ.

La stat de Poupou