close menu icon
chat iconlock icon

Tour de France 2017 : Étape 13 Saint-Girons - Foix

Vendredi 14 juillet - Warren Barguil remporte l'étape du 14 juillet sur le Tour de France

Résumé de l'étape 13


La revanche de Warren Barguil

Battu par Rigoberto Uran à la photo-finish sur la 9ème étape, Warren Barguil oublie sa déception en gagnant à Foix le jour de la Fête nationale. Parti à la chasse aux points, pour conforter son maillot de meilleur grimpeur, le Français revient en compagnie de Nairo Quintana sur Alberto Contador et Mikel Landa à l'avant. Après avoir basculé en tête au sommet du dernier des trois cols du jour, Warren Barguil se retrouve une nouvelle fois en position de disputer la victoire. Cette fois, la photo-finish ne sera pas nécessaire car il domine largement ses prestigieux compagnons d'échappée dans un sprint mené avec intelligence.

Classement général

Bon à savoir


En levant les bras à l'arrivée de la 13ème étape, Warren Barguil signe la vingtième victoire française un jour de fête nationale. Ce n’était pas arrivé depuis 2005 avec la victoire de David Moncoutié à Digne-les-Bains. Certains coureurs comme Jacques Anquetil, Bernard Thévenet ou Laurent Jalabert se sont même distingués à deux reprises.

Le point Maillot Jaune LCL

Status quo au classement général

Annoncée explosive, la 13ème étape du Tour de France n'a finalement apporté aucun changement pour les quatre premiers du classement général qui se sont neutralisés. Dépossédé du Maillot jaune LCL la veille, Christopher Froome réalise néanmoins une opération intéressante en envoyant son coéquipier, Mikel Landa à l'avant. L'Espagnol intègre désormais le top 5 du classement général et devient une menace supplémentaire pour Fabio Aru, Romain Bardet et Rigoberto Uran. Malgré une équipe faible, Fabio Aru assume seul son nouveau rôle de leader du classement général. Son avance est encore insuffisante et la perte de Jakob Fuglsang, contraint à l'abandon, n'est pas pour rassurer. Dans le bon coup du jour, Nairo Quintana (8ème à 2'07'') et Alberto Contador (10ème à 5'22'') refont surface. Ça promet...

Bon à savoir


Aucun coureur français n'est parvenu à rapporter le Maillot jaune LCL jusqu'à Paris ces trente dernières années. Laurent Fignon, Richard Virenque et Romain Bardet se sont hissés sur la deuxième marche du podium mais il faut remonter à 1985 pour trouver un Français sur la plus haute marche. Cette année là Bernard Hinault remportait son 5ème et dernier Tour de France.

L'étape du jour


Pour Greg Van Avermaet ?

Les Pyrénées sont passées. Le peloton redescend en altitude mais ce n'est pas encore l'heure du retour des sprinteurs. Si la 14ème étape présente un parcours plutôt tranquille dans ses 80 premiers kilomètres, la suite est un enchaînement de côtes particulièrement usant après deux semaines de course. Avec son arrivée en côte, c'est le profil qu'affectionne le Champion olympique et vainqueur de Paris-Roubaix 2017, Greg Van Avermaet. Le puncheur belge s'est déjà imposé à Rodez dans la même arrivée au sommet de la côte de Saint-Pierre en 2015. S'il s'échappe à nouveau cette année, il risque d'avoir du monde sur le porte-bagage.

La stat de Poupou