Selon le dernier baromètre publié de France Bénévolat(1), 19 millions de personnes, soit 36 % de la population âgée de 15 et plus, « donnent du temps gratuitement pour les autres ou pour contribuer à une cause ». Un chiffre qui, s’il peut sembler important, ne cesse en réalité de baisser depuis près de 10 ans : « Le taux d’engagement bénévole associatif est passé de 25 % en 2016 à 20 % en 2022 » notent ainsi les auteurs de l’étude. Et de préciser : « Toutes les générations sont concernées, surtout les plus âgées, et les femmes plus que les hommes ».

Dès lors, comment mobiliser des bénévoles, rouages essentiels au bon fonctionnement des associations ? En commençant par définir clairement la mission de bénévolat proposée. Autrement dit, les annonces du type « On cherche des bénévoles », seront trop flous et imprécis. Vous ne générerez que très peu de candidatures qui, de surcroît, n’auront souvent aucun lien avec ce que vous cherchez réellement.

Définissez vos besoins

Aide ponctuelle pour installer des stands, relecture de documents administratifs, visites de personnes âgées, animation, accueil de participants, aide à la comptabilité, accomplissement des services de distribution… Identifier clairement vos besoins sera essentiels pour obtenir des résultats probants dans vos recherches de bénévoles.

Portez un soin tout particulier à la rédaction de votre annonce

Si vous ne devez évidemment pas oublier de mentionner dans votre annonce les valeurs de votre structure associative, son objet social et ses principales réalisations, il conviendra également de bien définir la mission proposée. Pour ce faire, n’oubliez pas d’indiquer :

  •  Le titre du poste auquel le bénévole sera affecté ;
  • Les compétences, qualités et savoir-faire qu’il devra posséder pour la mission proposée ;
  • Les différentes tâches et responsabilités qu’il se verra confiées ;
  • Le lieu où il effectuera ses missions ;
  • La fréquence et la durée du bénévolat (mission ponctuelle, à moyen ou à long terme) ;
  • Le cas échéant, les avantages auxquels il pourra prétendre (chèques-repas, tickets-restaurants, remboursement des frais, etc.).

Utilisez un maximum de canaux pour diffuser votre annonce

Publiez votre annonce sur le site Internet de votre association, c’est bien. Mais à moins d’avoir énormément de visiteurs, cela restera insuffisant. Pour qu’elle soit visible par le plus grand nombre, il est donc nécessaire de la diffuser via différents canaux : affichage chez les commerçants, pages « petites annonces » des journaux, (y compris les journaux locaux), et enfin, les inévitables réseaux sociaux.

Il existe aussi certaines plateformes de mise en relation entre associations et bénévoles. Parmi elles, on peut citer :

JeVeuxAider.gouv.fr, la plateforme publique du bénévolat proposée par la Réserve Civique et ouverte à toutes les personnes résidant en France âgées de plus de 16 ans. Plus de 7 000 associations, collectivités et organisations publiques y postent des missions lorsqu’elles ont besoin de renfort. Pour y répondre, elles peuvent compter sur près de 350 000 bénévoles inscrits sur la plateforme. Ceux-ci choisissent parmi des milliers de missions, dans tous les domaines (solidarité, éducation, santé, environnement, sport, etc.) et partout en France.

Francebenevolat.org. France Bénévolat, association à but non lucratif reconnue d’utilité publique, a pour vocation « le développement de l'engagement bénévole associatif pour une citoyenneté active ». Sur son site, elle permet aux volontaires et aux associations d’être mis en relation facilement.

Une fois le profil d’un(e) volontaire identifié comme étant intéressant, que faire ?

Comme souvent, les premiers contacts sont primordiaux pour confirmer une envie mutuelle de collaborer. Que ce soit par mail, par téléphone ou, mieux, lors d’un rendez-vous physique, prenez le temps de présenter votre association à votre interlocuteur(trice). Ensuite, expliquez-lui bien la mission que vous souhaitez lui confier, les différentes tâches et responsabilités qu’il se verra confiées, le temps que cela nécessitera, etc.

Surtout, gardez à l’esprit que si votre rendez-vous n’est pas un entretien d’embauche, il peut tout de même être générateur de stress chez le candidat. Misez donc sur l’écoute et la bienveillance pour lui donner envie de vous rejoindre.

Notre offre
Yapla : LCL Smart Business Professionnel

Yapla, la plateforme de gestion complète pour associations

Pour que vive la vie associative, LCL et Yapla soutiennent l'engagement des associations en France et s'associent pour leur faciliter la vie au quotidien.

Découvrir Yapla

(1) Source : Baromètre France Bénévolat / IFOP 2022

Avertissement : Les informations fournies par LCL proviennent de sources dignes de foi mais ne sauraient entraîner sa responsabilité en cas d'inexactitude.