Un contexte économique porteur

Le contexte du marché immobilier sur ce second semestre 2018 reste favorable et l’année devrait se terminer avec un nombre de transactions en hausse, comme en 2017.

En effet les indicateurs économiques sont globalement dans le vert : croissance, moral des ménages et des entreprises, chômage en légère diminution…

Ce contexte est favorable à la « mobilité résidentielle » et aux projets d’achat immobilier. Même si des différences subsistent selon les villes, les prix de l’immobilier restent tendanciellement à la hausse. La progression serait de l’ordre de 2 à 3 % selon la FNAIM.

Des taux de crédit immo toujours bas !

La fin 2018 devrait voir une stabilisation voire une légère augmentation des taux de crédit, actuellement toujours sous la barre des 2 %. Ainsi cette rentrée 2018 est encore un bon moment pour se lancer et profiter des taux bas qui caractérisent le marché depuis plusieurs années.

Bon à savoir

Petit bémol quand même à ce contexte favorable, les réformes du Prêt à taux zéro et de l’Aide personnalisée au logement (APL) ont pu pénaliser les budgets d’achats des ménages dits « primo-accédants », ceux qui achètent pour la première fois.

©Uni-médias – septembre 2018