La philosophie d’investissement repose sur quatre piliers

1.     L’investissement dans des entreprises qui déploient des politiques vertueuses en terme d’emploi (notamment la création d’emploi en France, l’intégration des jeunes, l’insertion des personnes en situation de handicap et le maintien des seniors dans l’emploi) et mesurables* avec les données fournies par Humpact*.

2.     La sélection active des valeurs françaises pour leur potentiel de croissance bénéficiaire et d'appréciation de leurs cours de bourse.

3.     La construction d’un portefeuille diversifié avec une démarche d’Investissement Socialement Responsable.

4.     La mesure de l’impact des investissements et des campagnes d'engagement sur l'emploi en France.

L’univers d’investissement est composé d’actions d’entreprises françaises de toutes tailles de capitalisation, après exclusion de 20% des entreprises les plus mal notées sur la base de critères E.S.G. (Environnement, Social, Gouvernance), de critères relatifs à l’emploi et à la transparence de l’information en matière d’emploi (« score « Emploi* »).

BFT IM reverse annuellement une partie des frais de gestion financiers fixes perçus par le fonds à des associations qui œuvrent en faveur de l’emploi et la cohésion sociale en France.

Le fonds a obtenu le Label d’Etat ISR en décembre 2021.

Un fonds action de ce type implique des risques financiers et extra financiers notamment celui de perte en capital et doit s’envisager sur un horizon d’au moins 5 ans.  Consultez le Document d’Information Clé pour l’Investisseur.

BFT France Emploi ISR -P

Code ISIN : FR00140039G6

*Méthodologie de notation :
L’analyse des entreprises est fondée sur un référentiel de critères aboutissant pour chacun des émetteurs étudiés à l’élaboration d’un score Emploi sur une échelle de 0 à 1 (0 étant la moins bonne note et 1 la meilleure). Le Score Emploi est fondé sur une approche de type « Best-in-Universe », toutes les entreprises sont comparées entre elles, indépendamment de leur secteur qui regroupe trois composantes pour chacune des entreprises analysées : la création et destruction d’emploi en France, l’impact selon les verticales d’emploi ; c’est-à-dire la mesure de la création ou destruction d’emploi pour les catégories à fort enjeu (seniors, insertion des personnes en situation de handicap et des jeunes), la transparence et l’engagement sur la qualité et la mesure de l’emploi.
A noter que le score emploi favorise les sociétés de plus grande taille qui communiquent davantage et obtiennent une meilleure note que celles pour lesquelles nous n’avons aucune information. 

Performances nettes en euro au 31 décembre 2022

**Classement depuis le lancement au 31/12/2022
Les performances passées ne sont pas constantes dans le temps, ne font l’objet d’aucune garantie et ne sont donc pas un indicateur fiable des performances futures.

Commentaire du gérant Eric Bar

Sur le mois, les actions des principales Banques centrales sont restées cohérentes avec leurs anticipations des mois qui précèdent. Ainsi, sans surprise, la Réserve fédérale américaine et la Banque centrale européenne ont remonté leurs taux directeurs. Dans le même temps les chiffres de l’emploi sont restés solides, alimentant une fois de plus les craintes inflationnistes.

Dans ce contexte le mois de décembre a marqué le pas avec un repli de 3.6% sur l’indice CAC-All Tradable succédant cependant à deux mois de forte hausse (plus de 16%). Cette pause permet cependant d’anticiper la nouvelle année sans zone de surchauffe.

Le fonds a réalisé une performance en ligne avec son indice de référence en maintenant ses positions défensives.

Sur la période, la sous exposition au secteur industriel, aux banques et aux énergies fossiles a eu un impact négatif, alors que la sous exposition aux constructeurs automobiles et à la distribution ainsi que la surexposition à la santé et aux matières premières ont eu un impact favorable.

Sur le front des valeurs, le portefeuille a profité de son exposition sur Biomérieux, Eramet et sa sous-exposition à Kering et Stellantis, mais a souffert du repli de Worldline dont les attentes 2023 s’avèrent plus difficile que prévues et de l’absence d’Airbus qui, malgré des retards de livraison, reste soutenu par les spéculations autour d’Atos.

En ce qui concerne les mouvements, nous avons principalement sorti notre position sur EDF à la suite du rachat par l’Etat, soldé notre position sur Hydrogène de France, et allégé notre position sur TotalEnergie. Par ailleurs, nous avons renforcé nos positions sur l’assurance (AXA), la chimie (Air Liquide) et Dassault Système pour la partie technologique.

Si les marchés pourraient partir sur de bonnes bases, les perspectives sur le plan économique semblent dessiner une reprise lente et les risques de récession, d’un net ralentissement de la croissance chinoise, d’absence de fin du conflit russo-ukrainien et des problèmes énergétiques induits sont autant de freins pour stimuler la consommation mondiale. Ainsi, la combinaison d'une production économique plus faible et d'une inflation élevée signifie qu'il y aura de nombreuses raisons pour les baissiers de vendre dans la force et pour les haussiers d'acheter dans la faiblesse. C’est pourquoi nous conservons un biais défensif et exigeant sur la solidité financière des sociétés sur lesquelles nous investissons.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Les sociétés sont données à titre indicatif à une date donnée, cela ne garantit pas qu’elles seront toujours détenues en portefeuille.

Avertissement Communication publicitaire à l’attention de tout investisseur. Veuillez-vous référer au prospectus et au Document d’Information Clé pour l’Investisseur (DICI) du fonds avant de prendre toute décision finale d’investissement.

Ce document n’est pas destiné à l’usage des résidents ou citoyens des Etats Unis d’Amérique et des « U.S. Persons », telle que cette expression est définie par la «Regulation S» de la Securities and Exchange Commission en vertu du U.S. Securities Act de 1933 et reprise dans le Prospectus des OPC cités dans ce document.

Les données présentes dans ce document sont établies au 3 janvier 2023. Elles sont susceptibles de variations, sont produites à titre d’information uniquement et ne doivent pas être considérées comme une offre de vente ou de souscription, une recommandation ou un conseil en investissement. Ce document ne constitue pas la base d’un contrat ou d’un engagement de quelque nature que ce soit. Il peut faire l’objet de modifications sans préavis. Du fait de leur simplification, les informations données dans ce document sont inévitablement partielles ou incomplètes et ne peuvent dès lors avoir une valeur contractuelle. Elles sont indiquées en complément d’informations réglementaires et notamment de la documentation juridique disponible en agence, sur le site sicavetfcp.lcl.fr ou amf-france.org. Avant d’investir dans ce produit, il vous appartient de procéder, sans vous fonder exclusivement sur les informations qui vous ont été fournies, à votre propre analyse des risques juridiques, fiscaux et comptables liés à ce type d’investissement, en consultant si vous le jugez nécessaire, vos propres conseillers et experts professionnels dans ces domaines. Distributeur : Crédit Lyonnais - SA au capital de 1 847 860 375 € - Inscrit sous le numéro d’immatriculation d’intermédiaire en assurance ORIAS : 07 001 878 - Siège social : 18 rue de la République, 69002 Lyon SIREN 954 509 741 - RCS Lyon. Pour tout courrier : LCL, 20 avenue de Paris 94811 Villejuif Cedex.

Ce fonds est géré par BFT Investment Managers, société anonyme à conseil d’administration, au capital de 1.600.000 euros.

Siège social : 91-93 boulevard Pasteur, 75015 Paris. 334 316 965 RCS. Société de gestion de portefeuille agréée par l’AMF : n° GP 98026. - Tél : +33 (0)1 76 37 90 90 – Site internet : www.bft-im.fr